Archives de Catégorie: Sainte-Marie (Varia/Misc.)

New Blogs Coming on Centresud-Montreal.com

Recently I announced on Twitter that I would be transferring my neighbourhood blogs onto Centresud-Montreal.com which is a new community portal currently run by 4 residents.  It will be a challenge for me to write in French but I am welcoming this change.  Two blogs are in the works for this week – one to talk about a recent closing ceremony to thank all the park-committee volunteers from this past summer and the other will be of interest to those following my historical research.  I was lucky enough recently to meet more people from the Polish community in Sainte-Marie and was invited to their Harvest dinner, this opened up great conversations that I will have delve into deeper in the future but for now I’ll give you a bit of introduction (en français) to this community and their history in Sainte-Marie.  Stay tuned on Centresud-Montreal.com this week.  p.s. I am keeping this blog and with the separate website now in the works, I’ll let this blog evolve organically (probably my English writing mixed in with more personal blogs – basically talking about my family activies + my research when the work itself is not ready to be published).

Publicités

Sondage pour Sainte-Marie

Bonjour voisins de Sainte-Marie.  Tandem Ville-Marie Est organise un sondage sur le Pole Frontenac et l’aménagement des environs.  Je vous encourage de donner votre opinion.  Clicquer ici pour fair le sondage qui prends que 3 minutes.

Visite de 3 parcs au sud de la rue Ontario

Visite de 3 parcs

Visite de 3 parcs

Bon une autre grosse marche ce matin –  Oui, je sais, il y a quoi de nouveau?  Elliot et ma fille S. sont allés sud de la rue Ontario pour voir les parcs du coin et dans ma tête j’avais un esprit « d’approprier » les parcs comme est le mouvement dans notre cher quartier Sainte-Marie (au Centre-Sud). 

Finalement, c’était une belle journée (avec un peu de pluie – mais pas trop).  J’ai arrêté chez Tim’s pour prendre un café et là j’ai discuté du coin avec un autre voisin G. de la rue Ontario.  Là on discutait les changements qui s’en venaient et généralement que c’est les citoyens qui doit se rassembler pour faire une différence et améliorer les choses.  On ne peut pas simplement attendre pour que quelqu’un d’autre fait de quoi pour nous.  Si c’est le cas, fort probablement ils vont faire quelque chose qui nous/vous déplait.  On a tous des différentes idées donc il faut s’assurer que tout nos voix son entendu.  L’idée collective suivra après.  Mais étape 1 est l’action pour ce que vous concerne.  Voulez-vous plus de HLM?  Voulez-vous un marché de fruit à l’année longue?  Voulez-vous un autre parc à chien?  Voulez-vous des arbres sur la rue Ontario?  Les idées varient d’une personne à l’autre et nous ne seront pas tous d’accord mais je suis convaincu que chacun peut commencer avec une simple action.  Pour moi c’est l’amélioration du parc Médéric-Martin et ce blog.  Et vous?

Bon, donc Elliot, S. et moi sont allé sud sur la rue Bercy jusqu’à la rue St-Catherine.  Il y a un parc là qui est plutôt une piste cyclable du long de la route Notre-Dame (#1 sur la map).  Industrie, voie ferré et beaucoup d’endroit de cachète pour la drogue.  Mais c’est un beau terrain qui appartient à la province.  Donc S. et moi on a eu notre petit picnic ensemble en regardant les autos passé avec la vue du Pont Jacques-Cartier.  J’ai dit à ma fille (elle a seulement 18 mois donc on s’entends…) que peut-être un jour ça serait tout un parc avec accès au fleuve.  Il faut rêver quand même.

Deuxième parc visité était au coin de Sainte-Catherine et Frontenac (#2 sur la map).  Un petit terrain de soccer y existe et l’endroit des enfants est minime mais il avait deux nouvelles installations récentes parfait pour les jeunes. J’oublie de nom de ce parc (et il n’y avait pas de pancarte).

Finalement on a marché sur De Maisonneuve, un petit détour sur la rue Champagne (ou a été filmé La Rue des Pignons dans les années 70s), jusqu’au parc Olivier-Robert (#3 sur la map) – il y avait une super belle nouvelle installation pour enfant qui plaisait bien S.

La pluie commençait un peu donc on est parti en direction nord sur la rue Fullum.  S. a tombé endormit et avant de retourner à la maison j’ai arrêté au Marché Frontenac pour acheter des pommes et fraises.  « Nos parcs nos ruelles » était là avec du blé d’inde gratuit donc j’en ai mangé deux avec plaisir (le plus frais que j’ai goûté à date cette année).  M. Pierre Mainville, notre conseiller municipale, était là aussi après moi avec du blé d’inde en main donc on a jasé pour quelques minutes concernant le parc Médéric-Martin et Sainte-Marie en générale – et j’ai osé lui ai posé la question « pourquoi n’êtes-vous pas sur Twitter? »  Pour moi c’est un outil communautaire avec de gros potentiel.  Et vous – êtes-vous abonné pour continuer la conversation de ce que vous voulez voir à Sainte-Marie/Centre-Sud? (vous pouvez me trouver @coeurduquartier)

Merci pour votre lecture et merci pour votre patience avec mes fautes de grammaires.  p.s. j’ai bien dormi en après-midi après cette promenade.

L’Écho d’un fleuve: transportation of choice

Echo d'un fleuve - transport de choix

Echo d'un fleuve - transport de choix

In lieu of a blog review of L’Écho d’un fleuve tonight, I wanted to share this photo of all the bikes that were locked in a row together at the event (and this is only the half of it) demonstrating that a great deal of people cycled to get there (really nice to see).  Anyhow, I’ll do a more official blog on this year’s edition of L’Écho d’un fleuve later this week.

Instead, my time tonight was spent mostly working on Les Amis du Parc Médéric-Martin to announce tomorrow’s meeting.  As I’ve mentioned  before, this journey to find the name of our neighbourhood has led me to many new paths which includes community participation for things which I really wouldn’t have known much about otherwise had it not been for this site.  I have been fortunate enough to meet many of my neighbours which is a nice treat when you realise that living in a big city often means not even knowing who lives next to you (and I still really don’t). Anyhow, are you a neighbour?  If so, check out this event and feel free to come on out and get involved if this sounds like fun:

Participez à l’organisation de la Fête du parc Médéric-Martin!

L’Association des amis du parc Médéric-Martin vous invite à une rencontre
préparatoire sur la Fête du parc Médéric-Martin qui se déroulera en
septembre prochain. L’année dernière, 250 personnes ont participé à cette
belle fête de quartier. Pour que cette deuxième édition soit elle aussi un
véritable succès, nous avons besoin de vos idées, suggestions et
propositions. Que vous soyez membres en règle ou sympathisants de notre
association, nous vous attendons le mardi 15 juin à 19 h 30, dans la salle
011 du Centre Jean-Claude-Malépart.

Les personnes désirant se joindre aux 25 membres de notre association
pourront acheter sur place leur carte de membre au coût de 5 $.

RENCONTRE : Organisation de la Fête du parc Médéric-Martin
DATE : mardi 15 juin 2010
HEURE : 19 h 30
LIEU : Centre Jean-Claude-Malépart, 2633, rue Ontario Est (Métro Frontenac)
SALLE : 011 (rez-de-chaussée)

Premier blogue de l’année!

Mon dieu, c’est mon premier blogue de l’année et on est déjà mi-mars.  A date, c’est une année chargé au travail, j’ai un nouveau poste (en fait, un rôle similaire mais sous une nouvelle direction – je suis encouragé par tout cela donc mais heures personnel dans les dernières semaines étaient fixé sur la création de documents, analyses et présentations.  Gross modo, c’est motivant.

En février, j’ai pris ma dernière semaine de congé parental pour passé plus de temps avec ma fille qui a maintenant 1 ans.  Je suis tellement fier comme père mais j’éviterai de vous ennuyer avec les petits succès quotidiens d’un bébé qui sont excitant pour les parents mais qui semble trop répéter parfois pour les autres… elle marche maintenant et elle est bien cute… ok, ok, c’est tout que je vais dire.

Elliot , mon chien, continue de recevoir ces promenades et j’ai fait des ajustements sur le site web www.parcmedericmartin.wordpress.com pour L’Association des Amis du Parc Médéric Martin (l’organisme dont je fais partie).  J’ai aussi fait une intervention à un des derniers conseils d’arrondissement avec mon collègue administratif de l’association, Laurent, pour demander au Maire Tremblay et les membres du conseil d’investir un montant important dans le côté nord du parc Médéric-Martin.  Après la période de question, le conseiller de St-Jacques, Monsieur Robillard, demandait au Maire Tremblay comment le 21 millions récemment annoncer pour les parcs était pour être divisé avec 19 arrondissements.  C’est pas dur à voir qu’une moyenne d’un million de dollar par arrondissement n’est pas vraiment beaucoup (Ville-Marie s’étend de la montagne Mont-Royal au nord, l’île St-Hélène au sud, le centre ville et le Centre-Sud entier (St-Jacques et Sainte-Marie)…  ouin… il faudra certainement être présent à nouveau au prochain conseil d’arrondissement pour voir c’est quoi les budgets décidé et leur demander combien sera investi dans le Parc Médéric-Martin.  De mon point de vue, un parc qui a été abandonné pendant 40 ans (i.e. le côté nord seulement car le côté sud a reçu du travail au fil des années) et qui doit être décontaminé mérite plus qu’un autre qui a déjà eux plusieurs amélioration au fils des années.

Pour revenir à mon dernier congé parental, voici quelques activités locales qu’on a faites en famille durant ce temps qui pourra vous servir bien si vous êtes dans notre coin (ou dans l’ouest du quartier Hochelaga) :

  • Lundi matin, nous sommes allez Chez Clo au coin de Dezery et Ontario (à Hochelaga) pour un déjeuner ensemble.  Il y a deux chaises hautes et les familles sont très bien accueillies.  Et les déjeuners sont délicieux !
  • Nous avons acheté du pain d’hier chez l’usine du Pain Doré.  Du bon pain pour seulement $1.50 (Sur la rue De Rouen, juste à l’est des voix de fer).
  • J’avais une raconte avec un ami donc ma conjointe est allé au Café Touski pour un thé pendant que ma petite s’amusait dans le coin des enfants.
  • Hier j’ai pris mon tour et j’ai emmené ma fille au Petits Pas sur la rue de Rouen.  C’est un organisme qui a plusieurs programmes pour aider les familles (et un endroit pour laisser les jeunes s’amuser dans un environ stimulant et éducatif).
  • Finalement, le samedi, c’était le temps de finir du travail à l’en tour de la maison pour préparer la première fête de ma fille.  On était entourer de famille et ma fille a eu la chance de goûter son premier gâteau.  Donc voilà un mis-à-jour tout mélangé avec des points personnels et des mentions vites d’activités locales.

 Ok, le printemps arrive donc c’est le temps pour des nouveaux blogues…  À bientôt !

Today’s walk with Elliot

Sorry no pictures to share.  Today, it was time to spoil my dog Elliot with a long walk so off we went without a plan (and decidedly no camera this time).  First I went east to Hochelaga, through Préfontaine park and then down the streets towards St-Catherine St.  What I noticed is how amazing the architecture is in this area as you go further south.  It’s actually akin to what you would find closer to downtown.  I don’t know why this area gets a bad rap or has fallen into poverty but one thing is for sure it has nothing to do with the architecture.  Maybe the fact that it’s far away from a Metro station could be a reason.  Maybe it’s the fact that the Notre Dame St. parkway and industry along the river cut like a knife and made the area less interesting (and populated) over time.  I don’t know.

Once Elliot and I got to Notre-Dame St., we started walking back west along the parkland/bike path they have there back towards Sainte-Marie through an industrial wasteland and towards the area where I took the picture for this very website.  It’s a lot snowier now though.  We then continued west on Sainte-Catherine and I decided to walk towards the Jacques-Cartier Bridge. This part of Sainte-Catherine is also so full of hidden architectural treasures but it’s just lost its luster and foot traffic over the years.  Again, I don’t know why but my guess here is definitely the expropriated land that created the Notre-Dame parkway (Quick aside: new condos everywhere throughout my entire walk, some fit and some don’t).  Anyhow, as I passed under the bridge I marveled at the cement pillars above me.  The Jacques-Cartier bridge (the main photo of this blog) is really majestic.  Meanwhile, I looked at the third curve of the bridge which helped avoid expropriating the former Soap factory (1600 De Lorimier).  The question I have is how this one factory managed to avoid being expropriated when everyone else lost their land.  I still don’t know that answer (nor is that answer in my Centre-Sud factories history book).  Anyhow, as the Jacques-Cartier bridge was behind me, I started going into the very eastern end of the Gay Village and then that’s when I realized a very small bit of the Village is actually in Sainte-Marie from a technical standpoint (Sainte-Marie extends to Champlain St. at the municipal level but Papineau St. and the Jacques Cartier bridge is probably a more natural divider).  Although as soon as you go past the bridge, you do realize it’s a separate neighborhood with a completely different feel.  Anyhow, I walked up Champlain St. as my walk was starting to be quite long and then I headed towards Parc des Royaux’s dog park.

There I ran into fellow dog owners/neighbours Stacy (who wrote a piece on the dog park last month) and Alain (who sometimes helps me out with house jobs I can’t do myself).  Elliot was happy to be there so we stayed for a good half hour if not a bit longer.  I knew if I stayed outside any longer the coffee urine would come to haunt me so I started making my way back home but I took a slight detour back up to Hochelaga St. to see the unmarked park at the corner of Messier/Hochelaga (this park needs a name, a bench and a little love), then back east on Hochelaga, diagonally through Mederic-Martin park (another park that needs a little love) and then back home.  All in all, Elliot and I were outside for a good 2.5 hours, if not more.  Needless to say, I had a nice nap in the afternoon.

Aire à chien en danger / Dog park in danger

Voici un article d’opinion d’un voisin locale, Stacy Johnston. Here’s an opinion piece from a local neighbour, Stacy Johnston (English version below).

Elliot à l'Aire de chien au Parc des Royaux (hiver 2009)

J’habite dans le quartier depuis environ 6 ans.Nous avions à cette époque un petit chien appellé Mocha et tout en la promenant j’ai découvert l’aire à chien du parc Rouen.

Je suis entré au parc et pendant que Mocha, qui était très timide, faisait connaissance avec ses nouveaux compagnons, j’ai rencontré mes nouveaux voisins.

Au bout de 2 mois de visites dans ce parc avec mon chien pour son exercice et ses rencontres quotidiennes, je me suis rendu compte que j’avais fait connaissance avec beaucoup plus de voisins que les 3 autres membres de ma famille réunis.Je vois régulièrement et continue d’avoir des échanges avec quelques unes de ces personnes encore aujourd’hui.

Cet espace est maintenant devenu l’objet de plaintes de la part des membres de la COOP Lézarts : les jappements des chiens , le bruit répétitif de la porte de la clôture qu’on ouvre et qu’on ferme ainsi que la poussière en sont les causes.Il me semble que l’espace alloué pour l’exercice de nos chiens et de leurs maitres est maintenant en danger d’être réduit ou de disparaitre.

L’appellation ”Aire à chien” ne devrait pas nous laisser assumer que cet espace est de moindre importance parce qu’il est réservé aux chiens.

Cette partie du parc est aussi importante pour l’ensemble de la communauté que le court de Basketball qui est situé aussi près de la COOP que l’aire à chiens (devra-t-il disparaitre également?). Le bruit du ballon rebondissant sur l’asphalte et sur l’armature de métal n’est pas moindre que les jappements de chiens.

Cet espace est aussi important que le terrain de jeux et les fontaines adjacentes encore plus proche de la COOP que la majeure partie de l’aire à chiens et ou les enfants s’amusent quotidiennement à travers les jets d’eau en lançant des cris de joie. (devront-t-ils disparaitre également?)

Des centaines de personnes fréquentent cet espace de façon régulière, gens du quartier et des quartiers avoisinants, parce que cette aire à chien à la reputation d’être conviviale et plaisante.Quelques uns des visiteurs vivent seuls et l’aire à chiens est un endroit privilégié qui leur permet d’être en contact avec les gens du quartier. Pour d’autres, c’est l’unique façon de prendre l’air sans mentionner que la santé de beaucoup de leurs chiens dépend de leur exercice quotidien.

J’ai beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi les centaines de personnes fréquentant cette aire à chien en existence depuis une vingtaine d’années doivent être privées de ce service parce que les résidents de 2 ou 3 unités de COOP s’objectent à leur présence. Cette aire à chiens était en place quand ils sont arrivés et logiquement devrait toujours existée après leur départ.

Je crois fermement que si ces personnes réussissent à éliminer l’Aire à chien, leur prochaine cible sera le tout aussi ‘bruyant’ court de Basketball avoisinant. Les Fontaines seront-elles les prochaines victimes?

S’il-vous-plait joignez-vous à nous en signant notre pétition cette semaine (au parc) pour protéger les services essentiels de ce parc afin que le peu d’espace vert que nous possédions ne soit pas peu à peu éliminé.

Plusieurs nouveaux condos et complexes résidentiels s’ajoutent à notre quartier et nous aurons besoin de tout l’espace vert disponible.

Un couple que je connait à fait connaissance en fréquentant l’aire à chiens; ils forment maintenant une famille avec l’arrivée récente d’un ‘humain” et habitent dans la COOP Lézarts concernée. Je ne crois pas pour un instant qu’ils aient objection à l’existence de l’aire à chien…

ENGLISH VERSION:

I moved into this neighborhood about 6 years ago. We had a little dog called Mocha at that time and while walking her, I discovered the Aire de chien de park Rouen. I entered the park and while, Mocha, who was very shy, interacted with her new canine companions, I started becoming acquainted with my neighbors. After 2 months of taking my dog to this park for her daily regimen of exercise and canine bonding, I discovered that I had become acquainted with more people in our neighborhood than the other three members of my family combined. Some of these people I still see now and speak to regularly.

Now I see that the space has come under attack members of the coop Lézarts seem to have a problem with the barking of dogs, the noise of the gate closing repeatedly and the dust. It appears to me that the area allotted for us to meet and exercise our selves and our dogs is now at risk of being reduced or removed.

We shouldn’t let the title “dog park” cloud our vision and assume that this space has less importance because it’s for the use of “dogs”. This part of the park is just as important to the entire neighborhood as the Basketball court, which is as close to the coop as the dog exercise area ( does that have to go too?) the noise of the bouncing ball on asphalt and the metal backstop is no less loud than the dogs barking. It’s as important as the playground and the fountains adjacent to the basketball court and still closer to the coop than most of the dog area, where the children play daily and scream and shout with delight in the water spray (do they have to go too?).

Hundreds of people use this area regularly many, local and some come from other parts of the city, because this particular Aire de chien has a reputation for being very pleasant and amiable. Some of these users live alone and the dog area is an important place which enables them to stay in contact with other residents of the quartier. For some it’s the only chance they have get out into the fresh air not to mention that the health of many of their pets depends on getting a daily dose of exercise. Now I have a difficult time understanding why these hundreds of users of this “twenty year old” aire de chien have to have be deprived of their service because residents of two or three coop units object to it being there. The aire de chien was there when they arrived and by all that is reasonable it should be there when they’re gone.

I believe that if these people are successful in removing the aire de chien their next target will be the “equally noisy” and even closer, basketball court. Then what’s next to go, the fountains? Please join with us and sign this petition (at the park) to protect all of the services of this park, there is little enough park space that we should not allow what we have now to be whittled away.

New condos and housing units are mushrooming in the neighborhood and we are going to need all green space we can find.

One couple I know, met in the aire de chien and they are now together with a new “human” addition to their family and living in the coop Lézarts has which has the problem with the dogs being there. I can’t for a minute believe that they have any objections to the presence of the Aire.

Stacy Johnston & Lolly